INFORMATIONS PERMANENTES ET ARCHIVES > Archives des éditoriaux de la revue l’Objectif >
115- Voeux pour 2006
 

Retour

-  (Extraits de l’éditorial du bulletin n° 115 de la revue « L’Objectif »).

Dans ce premier numéro de 2006 je ne reviendrai pas en détail sur le passé, puisque le procès-verbal de notre Assemblée générale du 10 décembre dernier y figure et vous donne l’essentiel des informations nécessaires. Je voudrais plutôt m’appesantir sur l’avenir et fixer les priorités en m’appuyant sur nos acquis.

Nos satisfactions :

  • La Sainte Barbe parisienne parfaitement soutenue par l’EAA et le Musée de l’Armée a été une parfaite réussite avec environ deux cents participants, deux attelages de 75 hippomobiles et la fanfare de Draguignan.
  • La cérémonie de commémoration d’Austerlitz, Place Vendôme à Paris, avec la présence, à défaut de celle des principales autorités du pays, des étendards des 3ème et 8ème RA ayant participé à cette victoire.
  • L’attribution du nom du Lieutenant Brunbrouck, héroïque officier de tir à Dien Bien Phu, à une promotion de St Cyr.
  • La mise en service, fort prometteuse, de notre site Internet sous la houlette du Général (2s) Bariller.

Nos efforts pour 2006 :

  • Poursuite de la rédaction de notre ouvrage sur l’action de l’artillerie pendant la Guerre d’Algérie, pour lequel nous avons toujours besoin de documentation et de témoignages d’anciens, y compris appelés.
  • Parachèvement de la mise en place de notre réseau amicaliste, qui, je le rappelle, devra s’appuyer sur trois piliers, le premier étant naturellement constitué par les Amicales régimentaires existantes, le deuxième, par les Amicales ou Associations, dites « orphelines » en mesure de jouer un rôle, et le troisième, par un ensemble de correspondants répartis dans les zones non couvertes par les deux premiers. Le but à atteindre est qu’aucun artilleur isolé ne se trouve à plus de cent kilomètres d’une de ces structures et puisse bénéficier d’informations sur l’arme et sur les activités patriotiques et festives ainsi que de son soutien. C’est le colonel (cr) Petit qui s’en occupe activement. Il est évident que ces artilleurs isolés ont une vocation prioritaire à adhérer aux Amicales proches, et, à défaut, à devenir adhérents directs de la Fédération Nationale de l’Artillerie. Le lien général de l’ensemble sera assuré par l’Internet.
  • Poursuite, enfin, de nos efforts de moyen ou long terme pour constituer avec nos camarades des autres armes une « réunion » capable de devenir un interlocuteur crédible et d’un poids suffisant face aux autorités en place, d’une part, et d’accentuer nos convergences avec nos homologues de l’AMRAF dans le respect de nos personnalités respectives, d’autre part.

Voilà où nous voulons aller. A tous et à chacun d’y contribuer !!

Il me reste maintenant à conclure. Je voudrais le faire en formant le vœu que nous sortions enfin de cette étrange époque où il est plus à la mode de se complaire dans l’auto dénigrement et la repentance, que de se féliciter de nos succès et s’il est normal d’assumer, assumons tout, donc aussi la lumière.

Meilleurs vœux à tous et à vos familles pour 2006.

GD(2s) Alain Pédron






____________

Fédération Nationale de l'Artillerie