Activités FNA et amicales > 5 - Projets et Réalisations >
Un canon de 8 pour le 8ème RA
 

Retour

Communiqué de presse [1]

  • Le 8ème Régiment d’artillerie est le dernier des régiments de l’arme à avoir pris part à la bataille d’Austerlitz du 2 décembre 1805. A ce titre, il s’enorgueillit d’un glorieux passé dans lequel il puise ses traditions, essentiellement fondées sur l’Empire et le système d’arme en vigueur à cette époque : le système Gribeauval.
  • En effet ; Jean-Baptiste Vaquette de GRIBEAUVAL (1715-1789) ; lieutenant-général des armées du Roi et inspecteur général de l’artillerie, fut à l’origine d’une véritable révolution dans l’artillerie française, voire au-delà de nos frontières hexagonales. Il conçut un canon plus maniable, standardisé, dont il rendit le tir plus précis. Il créa le concept de logistique et cet ensemble d’innovations permit à la France de vaincre sur de nombreux fronts et ce pendant de nombreuses années.
  • Le 8ème Régiment d’artillerie a donc l’ambition de mettre à l’honneur cette figure emblématique de l’épopée napoléonienne à travers la reconstitution d’un canon Gribeauval, copie conforme contemporaine de l’original exposé au musée de l’armée des Invalides qui prête, pour

    l’occasion, l’une des pièces de sa collection.
  • La conception de l’affût, des roues, de la ferronnerie ainsi que des accessoires sont à la charge de deux civils travaillant à l’atelier du régiment. Il s’agit de Monsieur PETITPREZ et de Monsieur SIMONIN. La coulée et le démoulage [2] du bronze, aux formes de la pièce de « 8 » (tirant des boulets de 4kg), baptisée « le Rigide » et issue des Invalides, revient à l’entreprise « Saint Rémy Industrie », basée à Commentry dans l’Allier. Le contact entre cette fonderie et le 8ème Régiment d’artillerie est établi par l’intermédiaire du Commandant LE MAREC, Président de l’Amicale des Officiers du 8ème RA et par Monsieur BEUCLAIR de l’association des « Vosges Napoléoniennes » afin d’étudier la faisabilité d’un tel projet.
  • Bien que l’activité de « Saint Rémy Industrie » soit la fonderie du cuivre et d’alliages cuivreux, le PDG Monsieur LAJOYE accepte ce challenge. Il le relève les 30 et 31 octobre 2006. Cette opération coïncide d’ailleurs avec le centenaire de la société.
  • Le canon sur son affût est remis au régiment début décembre 2006.
  • Il figurera dorénavant dans toutes les opérations de prestige du régiment, mais aussi de l’artillerie en général tout autant que la batterie d’honneur de l’artillerie constituée de deux pièces hippomobiles de 75mm.
  • Pour le financement de ce projet digne du plus grand intérêt (coût total de la réplique 35 610 €) il est toujours possible pour les entreprises et les particuliers d’apporter leur contribution.
  • Tous les renseignements nécessaires peuvent vous être donnés à l’adresse ci-dessous :

Amicale des officiers du 8eme RA

Quartier Oudinot BP119

55 205 COMMERCY CEDEX

Tel 03 29 46 72 13

Fax 03 29 46 72 87



  • Voici les premières photos communiquées par le 8ème RA, le 20 février 2007. Puis la première participation de cette pièce aux cérémonies commémoratives 2007 de la bataille de Wagram, à l’Ecole d’Application de l’Artillerie, à Draguignan.



(JPG)



(JPG)



(JPG)



(JPG)



Le canon de 8 du 8 à Wagram 2007 (JPG)



(JPG)

[1] Contact presse : Lieutenant Audrey FERRARO

Officier communication information du 8ème régiment d’artillerie

Quartier Oudinot - BP 20119

55205 COMMERCY Cedex

Tél : 03 29 46 72 32/03 29 46 72 14

FAX : 03 29 46 72 51

[2] aux dernières nouvelles ces opérations se sont déroulées comme prévu






____________

Fédération Nationale de l'Artillerie