INFORMATIONS PERMANENTES ET ARCHIVES > Archives des éditoriaux de la revue l’Objectif >
129- La réorganisation et ses incidences au plan sol-air.
 

L’an dernier, à pareille époque, le monde de la Défense bruissait des rumeurs les plus diverses dans l’attente des mesures qui devaient sceller le sort de nos armées pour les années à venir. Aujourd’hui, et sans revenir sur leur contenu, abondamment exposé et commenté ici ou là, force est de constater que les décisions annoncées alors, sont effectivement mises en œuvre avec une rigueur implacable . Dans ce cadre, les 19 et 20 juin derniers ont eu lieu les cérémonies de dissolution du 57°RA de Bitche et du 12°RA de Haguenau, consacrant ainsi, pour le premier, la disparition définitive du système d’arme Roland et, pour le second, la fin d’un de nos plus brillants régiments d’artillerie sol-sol, la Batterie Cobra rejoignant cependant le 1° RA, Régiment frère, avec un effectif assez « significatif » de ses engagés.




Nous avons choisi dans le présent numéro de porter l’accent sur la composante sol -air de notre Arme en soulignant le sort décidément bien chaotique qu’elle a subi : renaissant de ses cendres après de longs efforts, il y a une trentaine d’années, son avenir se trouve de nouveau totalement remis en cause. Nous avons, également, par là même, tenu à rendre un hommage particulier à toutes ces unités.


C’est en cohérence avec ce choix, que notre traditionnelle visite en Régiment s’est déroulée cette année au mois de mai dernier au 402° RA Hawk de Châlons-en-Champagne, unique survivant pour quelque temps encore, du seul système d’armes sol-air moyenne portée (SAMP) équipant l’Armée de terre.


Outre la relation de cette visite fort intéressante, qui a rassemblé un nombre exceptionnellement élevé de participants, vous pourrez prendre connaissance dans les pages qui suivent, consacrées aux Rubriques Vie de l’artillerie et Libres Opinions, des temps forts qui ont jalonné son existence ainsi que des comparaisons avec ce qui existe déjà ailleurs ou s’y prépare, à court ou moyen terme, et qui sont particulièrement révélatrices de l’importance capitale accordée à la troisième dimension dans d’autres pays.


Parallèlement, le sort des Amicales du sol-air, devenues orphelines, s’est bien clarifié, puisque grâce à l’action très persuasive du mandataire de la FNA, a été mise sur pied une structure souple qui au sein de notre Fédération et avec le soutien du 54°RA, va régir leur existence dans une Charte commune et, à cet effet, met progressivement en place les éléments nécessaires à leur survie (mémorial, site internet propre ...).


Ce début d’été voit, par ailleurs, se dérouler la longue suite des commémorations qui marquent l’année 2009 : Anniversaire de la Loi de juillet 1909 réorganisant en profondeur notre artillerie, Bicentenaire de Wagram à Draguignan, et voyage de la FNA et de l’AMRAF sur les lieux mêmes de la bataille au début du mois d’octobre. J’espère y rencontrer un maximum d’entre vous.


Il me reste à souhaiter à tous nos adhérents ainsi qu’à ceux qui leur sont chers de passer d’excellentes vacances d’été et d’oublier quelque peu leurs tracas quotidiens afin que nous nous retrouvions tous en pleine forme à la rentrée, afin de repartir une nouvelle fois au service des causes qui nous rassemblent.


... Général de division (2s)Alain Pédron






____________

Fédération Nationale de l'Artillerie