INFORMATIONS PERMANENTES ET ARCHIVES > Archives des éditoriaux de la revue l’Objectif >
Editorial du n°134 de l’Objectif
 

La rentrée effectuée depuis un moment maintenant nous a de nouveau replongés dans le cortège des bonnes et moins bonnes nouvelles et rassemblés autour de nos activités habituelles.

Comme nous l’avions prévu, notre Bulletin met cette année l’accent sur la commémoration du soixante-dixième anniversaire de la Campagne de France. A cet égard, celui de juillet dernier a donné un éclairage qui, à défaut d’être exhaustif, a pu apporter à certains d’utiles précisions. .Nous continuerons à le faire à raison des témoignages que nous pourrions encore recevoir.

Par ailleurs, sur le plan des nouvelles des armées et de notre Arme, tout se met en place avec une régularité de métronome. Déjà évoquée, la dissolution de la Brigade d’artillerie est réalisée depuis le mois de juin et la fusion des Écoles d’infanterie et d’artillerie à Draguignan, une grande première, est effective depuis la rentrée. Nous formons nos vœux les plus sincères pour le succès de cette opération, sans doute pleine de nouveautés sinon de surprises !

Le système des Bases de défense lui aussi, semble-t-il figé au nombre de 51, devrait entrer en application en 2011. Le Chef d’état-major de l’Armée de terre nous en rappelle la philosophie dans sa dernière Lettre d’information : « Dans le domaine du soutien, passant d’une logique de propriétaire à une logique de bénéficiaires d’une prestation, les Régiments pourront désormais se consacrer à la préparation en vue de l’engagement opérationnel.... ».

Comme toujours à pareille époque, c’est la préparation du Budget et sa traduction en crédits alloués à la Défense qui retient toute notre attention. Espérons que les efforts des années précédentes ne se trouveront pas réduits à néant au nom de la conjoncture !

Je terminerai par l’évocation des deuils ayant récemment frappé la communauté des artilleurs.
Tout d’abord, le décès de notre camarade Levieux, Président de l’Amicale des artilleurs de la 3° DIM, dont vous trouverez le parcours dans la rubrique In memoriam en fin de Bulletin.

Et, nous venons de l’apprendre, celui de madame Sevrin, épouse du Général Michel Sevrin figure illustre de notre arme, successivement Chef de corps du 12°RA, Chef du Bureau artillerie de la DPMAT, Commandant de l’EAA puis de la VI°RM. Au nom de la FNA et de l’ensemble des artilleurs, nous lui renouvelons ici, ainsi qu’à sa famille et à tous ses proches, nos plus sincères condoléances ainsi que nos sentiments attristés.

Je voudrais enfin vous rappeler que notre Sainte-Barbe aura lieu cette année le samedi 11 décembre dans les conditions habituelles qui vous seront précisées ultérieurement. Je vous y convie d’autant plus nombreux que pour la deuxième fois, la précédente étant en 2008, la fête de Wagram a dû être supprimée cet été par solidarité avec les Dracénois durement atteints par les inondations catastrophiques du printemps dernier.

Dernière minute le voyage de la FNA au Portugal réunissant une cinquantaine de participants s’est parfaitement déroulé. Un compte rendu détaillé en sera fait dans notre prochain numéro.


Général de division (2s) Alain Pédron






____________

Fédération Nationale de l'Artillerie