INFORMATIONS PERMANENTES ET ARCHIVES > Archives des éditoriaux de la revue l’Objectif >
Editorial du n°145 - (sans titre)
 

En dehors des rubriques traditionnelles, ce numéro de l’Objectif est consacré au Livre Blanc sur la défense et la sécurité Nationale, qui vient de paraitre et à la poursuite des opérations au Mali avec la publication d’un nouveau dossier.

Les nouvelles évolutions stratégiques du monde depuis 2008, date de parution du dernier Livre Blanc, rendaient nécessaire une nouvelle réflexion.

Au-delà des « déclarations officielles » et des engagements, au plus haut niveau, de « sanctuarisation » de leur budget, il semble bien, qu’une fois de plus, les armées seront contraintes à tenter de faire « autant » mais avec moins d’effectifs et un financement réduit pour leurs équipements...

De nouveau l’accent a, entre autre, été porté sur la nécessité de disposer de moyens de renseignement performants qu’ils soient stratégiques ou tactiques, avec une attention particulière sur les drones tactiques, actuellement mis en œuvre par l’Artillerie, dont le nombre est fixé à une trentaine.

Pour les appuis feux et particulièrement les pièces d’artillerie, le Livre Blanc demeure plus discret au point d’ailleurs de n’avancer aucun chiffre, contrairement aux chars lourds ou médians et aux hélicoptères.

Espérons que la future loi de programmation militaire, qui devrait être soumise au Parlement cet automne, se montrera plus explicite à ce sujet et que l’artillerie, dans toutes ses composantes, conservera toute sa place dans l’éventail des capacités de nos forces terrestres.

Les premiers retraits de nos forces du Mali permettent déjà de tirer un certain nombre d’enseignements importants. Nous nous employons à les recueillir auprès des artilleurs qui ont été des acteurs majeurs de l’opération Serval. Ces interviews feront l’objet de communications dans la prochaine livraison de l’objectif.

En attendant les principaux enseignements militaires tirés des auditions du Ministre et du Chef d’état-major des armées devant la Commission des Affaires Étrangères de la Défense et des Forces Armées du Sénat et devant la Commission de la Défense et des forces armées de l’Assemblée Nationale sont rapportés dans ce numéro.

Enfin, la FNA, ainsi que certains représentants d’associations ont participé aux cérémonies de Wagram, les 2 et 3 juillet à Draguignan. Ces journées ont été l’occasion de rencontrer un grand nombre d’artilleurs d’active et de réserve qui constituent notre grande famille.

Les échanges ont été nombreux et constructifs en dehors et au cours des Universités de l’artillerie placées sous la direction du général Trégou, Père de 1’Arme, pour qui les fêtes de Wagram 2013 constituaient le dernier exercice avant de quitter l’Ecole pour une nouvelle affectation.

Je profite de cet éditorial pour le remercier de l’action efficace qu’il a menée en faveur de la valorisation de notre Arme et de toute l’attention qu’il a portée à la Fédération. Nous lui souhaitons une pleine réussite dans son futur poste.

En cette fin de période estivale, j’espère que ceux qui ont eu la possibilité de prendre des vacances, ont bien profité de cette saison - cette année ensoleillée - et je souhaite retrouver tout le monde en pleine forme à la rentrée.

J’aurai cependant une pensée particulière pour nos soldats qui combattent et qui risquent leur vie pour que nos Valeurs, celles de la République Française, soient préservées à travers le monde, ainsi que pour leurs familles.

Général de division (2s) Jean Pierre MEYER
Président de la FNA






____________

Fédération Nationale de l'Artillerie